Pélérinage

Les origines de la dévotion à Notre Dame de Pitié

Photo de Notre Dame de Pitié à St Genest Lerpt

La dévotion à Notre-Dame de Pitié est très ancienne, vers 1630 on dénombre dans l'église de Saint-Genest-Lerpt trois autels qui lui sont dédiés.

Entre 1585 et 1643 la peste et de terribles famines ravagent la région de Saint-Étienne.

Aucun document écrit n'atteste l'apparition mais la tradition est ancienne, formelle.

Rentrant à la ferme, la jeune bergère raconte à sa maîtresse l'apparition d'une Dame, vêtue de blanc, près de l'étang (actuellement l'étang Colcombet). La maîtresse lui conseille de ne pas avoir peur et de demander à la Dame ce qu'elle voulait. La Dame reparaît et dit : « Pour que la peste s'arrête, vous devez construire une chapelle à Notre Dame de Pitié » et précise « la génisse de ton troupeau sera demain très malade, elle passera pour morte, mais le soir, elle sera subitement guérie ».

Le lendemain tout se passe comme annoncé.

On retrouve des textes du 21 novembre 1630 mentionnant que les échevins et les bourgeois de Saint-Étienne avaient fait le vœu de célébrer la fête de la Présentation de la Sainte Vierge, si la peste cessait. C'est à cette même époque que les habitants s’engagèrent à élever une chapelle à Notre-Dame de Pitié, et à chômer le jour de la fête de l'Exaltation de la Sainte Croix le14 septembre.

La Chapelle Notre Dame de Pitié

Sans doute à la suite d'un vœu, entre L’Église et l'école Notre-Dame, au sein de l'ancien cimetière, les habitants de Saint-Genest-Lerpt construisirent cette chapelle avec du matériel de réemploi et sans fondation.

Sur le côté sud de la chapelle deux œils-de-bœuf, maintenant aveugles, permettent d'en attribuer l'édification au 18ème siècle. Ceci est confirmé par la date 1753 gravée à droite de la porte d'entrée. En haut de chaque côté de la porte se trouvent deux pierres sculptées de réemploi, très usées.

Très vite cet édifice s'est révélé bien fragile. De très nombreuses restaurations ont donc été nécessaires. Citons seulement les principales dates importantes : 1766, 1830, 1835.

Régulièrement des réfections coûteuses sont nécessaires pour maintenir la chapelle en état. En 1954 des travaux importants de consolidation et de rénovation sont effectués.

1972, dernière restauration entreprise par le Père Albert Montagny, curé de la paroisse. Elle s'est faite sous le contrôle des Beaux-Arts. Sa décoration intérieure a été réalisée par Nicolaï GRESCHNY, peintre d'origine russe, qui a beaucoup contribué en France au renouveau de l'icône.

autel et resque de Notre Dame de Pitié à St genest Lerpt 42

Le Pèlerinage

Le pèlerinage, avec la procession commence en 1753, date inscrite sur la pierre de la façade de la chapelle.

Après 1815, pour raviver la foi catholique, l'Eglise multiplia les missions et les processions surtout à partir de 1891 où elles prirent une grande importance.

Tous les ans, le 14 septembre lors de la fête de l'Exaltation de la Sainte Croix, on venait en grande cérémonie, chercher dans la chapelle, la statue de la Sainte Vierge revêtue pour l'occasion de son manteau de drap d'or, d'une large étole de velours violet garnie de bijoux offerts en ex-voto, et la tête surmontée d'une couronne.

La statue de la « Sainte » comme on a coutume de dire à Saint-Genest-Lerpt, commandée à Lyon, est faite d'un seul bloc. Des hommes de Saint-Genest-Lerpt la ramenèrent à pied sur un brancard. Elle siège toute l'année avec simplicité dans le chœur de la chapelle.

Les Pèlerins

Les pèlerins affluaient des communes voisines pendant toute la neuvaine. Au début du XXe siècle, jusqu’à 30 000 personnes se déplaçaient pour cette célébration. Les tramways à vapeur en service à cette époque voyaient leur capacité doubler pendant la durée du pèlerinage. Le 9 mars 1906, en raison de frictions entre les cléricaux et le maire radical de la commune, toutes les processions à Saint-Genest-Lerpt furent interrompues. Elles eurent lieu à Roche-la-Molière, qui dépend alors de la paroisse de Saint-Genest-Lerpt. Il fallut attendre le 30 mai 1920 pour que les processions soient à nouveau autorisées à la demande des fidèles et des commerçants.

La procession est restée longtemps le jour du 14 septembre, maintenant elle a lieu le dimanche compris entre le 14 et 21 septembre.

Les fresques

Les fresques de la chapelle, peintes par Nicolaï Greschny.

C’est au début des années 70 que le père Montagny, curé de Saint-Genest-Lerpt, invite ce peintre d’icônes. Entre 1973 et 1974, Nicolaï Greschny fait deux séjours dans notre commune avec son épouse et c’est à ce moment-là qu’il peint les fresques suivant une technique « al fresco » qui avait disparue.

Elles ont été restaurées dans le courant du mois d'août 2009. La restauration a été confiée à Marie-Lys de Castelbajac, chevalier dans l'ordre des arts et des lettres, qui a déjà contribué à de nombreuses restaurations dans notre département.

Fresque de la Cène intérieur de la Chapelle Notre Dame de Pitié

Association Les Amis du Pèlerinage de Notre-Dame de Pitié

Une association a été créée pour assurer permanence et vitalité au Pèlerinage : « Les Amis du Pèlerinage de Notre-Dame de Pitié ».

Elle comporte une centaine de membres depuis sa constitution en mars 2000. Elle a à cœur d'être un lien vivant, avant, pendant et après le Pèlerinage entre tous les amis de ce Pèlerinage, entre tous les priants, entre tous les souffrants. Elle est une invitation à aider le Pèlerinage d'abord par un lien de communion dans la prière, ensuite pour ceux qui le peuvent, par le partage des talents et des idées de chacun.

L'association Les Amis du Pèlerinage de Notre Dame de Pitié, accueille toujours avec plaisir d'autres membres. N'hésitez pas à vous faire connaître. Chacun peut y trouver sa place. Merci à tous ceux qui viendront nous rejoindre.

Adresse de l'Association

Les Amis du Pèlerinage à Notre-Dame de Pitié

Maison Paroissiale          

5 rue Bonnardel              

42530 SAINT GENEST LERPT

Tél : 04 77 90 24 96        

Mail : notredamedepitie42530@orange.fr